Artiste belge de réputation internationale, touche à tout de génie, s’est passionné pour l’ardoise. Rappelons que c’est au cours d’une balade en Haute-Savoie, en 1946, à l’occasion de vacances familiales, que Raoul Ubac découvre ce matériau. Il ramasse en effet un morceau d’ardoise et se met à graver ce support difficile avec un instrument de fortune qui n’est autre qu’un vieux clou trouvé sur le sol. Cette « expérience » quasi anecdotique est le point de départ d’un parcours sculptural exceptionnel, l’un des plus riches du vingtième siècle.


Cet artiste, qui a toujours fait preuve d’une discrétion absolue, préférant l’ombre à la lumière, a véritablement marqué de son empreinte l’histoire de l’art du siècle dernier. Le nom Ubac est prédestiné en quelque sorte pour cet artiste réservé (l’ubac désignant le versant d’une montagne exposé au nord, à l’inverse de l’adret qui reçoit la lumière du soleil). Son ami le poète Yves Bonnefoy définissait en ces termes le travail de Raoul Ubac, tout à son image : « Prudent et grave, sobre, souvent austère, toujours un peu taciturne ».


Cette grande réserve ne l’a pas empêché, bien au contraire, de nous livrer une oeuvre abondante et de collaborer avec les artistes les plus renommés de son temps. De fines gravures sur des morceaux d’ardoise de petites dimensions jusqu’à des stèles de plusieurs mètres de hauteur, Raoul Ubac a exploité de fort belle manière ce matériau à la luminosité si particulière. De nombreuses collections publiques et privées possèdent des pièces dont Trélazé et la vallée angevine peuvent s’enorgueillir d’être « le fournisseur officiel » du matériau. C’est en effet à Trélazé que Raoul Ubac s’approvisionnait et se faisait conseiller par les carriers pour l’exécution de ses oeuvres, qu’il s’agisse de sculptures dites classiques ou d’oeuvres monumentales. Pour l’année du centenaire de la naissance de l’artiste, la communauté artistique vous donne rendez-vous entre l’histoire et l’actualité. Des initiatives sont prises en Belgique et en Anjou, notamment à Trélazé et à Villevêque, pour rappeler l’importance de l’oeuvre de Raoul UBAC dans l’art du vingtième siècle.

Bruno Guihéneuf

Bruno Guihéneuf

Depuis 20 ans, Bruno Guihéneuf fait dialoguer la pierre, le bois et le métal, parfois l'eau, le verre ou la lumière, alliant le brut au précieux.

Il présente ici des sculptures d'ardoise de la série " Flux " qui sont les recherches du moment, clin d'oeil ...

Lire la suite

Patrice Lebreton

Patrice Lebreton





« L’Age de porcelaine »

D’un voyage allant de mes expériences de cuissons primitives aux cuissons des plus hautes températures, j’ai rapporté ces contrastes.
La terre marquée par le feu, enfumée, brute et noircie accueille en son centre la blancheur de la porcelaine. C’est comme la ...

Lire la suite

BAP

BAP






Le travail du plasticien Philippe Ben-Ahmed, dit « bap », laisse la place entière à la beauté du fragile.
Ainsi, dans tous les types de formes ou de matériaux qu’il aborde des histoires se racontent, se livrent dans une expression très directe.
Dans ses travaux récents, ...

Lire la suite

Hervé ROCHE

Hervé ROCHE






Depuis plus de dix sept ans, les peintures d'Hervé Roche interrogent le paysage. Des premières prises de vue par cerf volant, aux réappropriations de plans ou aux cartes inventées, le peintre s’attache toujours à questionner l’homme et son rapport physique au monde. Le paysage est vu ...

Lire la suite

Jacky BESSON

Jacky BESSON







L’œuvre de Jacky BESSON a à voir avec l’espace et le temps. Sorte de rappel métaphysique d’une modernité d’où les dieux se sont, depuis belle lurette, retirés. Avec les pieux de schistes, nous sommes là dominés par ces pierres anthropomorphes et sombres. La patine du ...

Lire la suite

François Weil

François Weil







Il utilise, en assemblage, certains des matériaux classiques de la sculpture, tels que le marbre noir de Belgique, le marbre bleu de Belgique, ou le granit de Brusvily, ainsi que des pierres plus communes comme la pierre de Volvic ou l'ardoise de Trélazé. Il organise ou ...

Lire la suite

Jean-Pierre ABEL

Jean-Pierre ABEL







Texte pour Jean-Pierre Bréchet, par Pierre Bergounioux, écrivain, Lauréat du prix Alain Fournier
L'art a conquis, voilà un siècle et demi, son autonomie. Les peintres se sont affranchis de la tutelle du trône et de l'Eglise, des académies, des magnats de la finance, des capitaines d'industrie. ...

Lire la suite



une réponse to “Raoul Ubac – l’homme”

  1. Réalisations visitables Maxime Old Says:

    […] extrémités deux tapisseries d’Aubusson signées Raoul Ubac réalisées par les Ateliers Suzanne […]